Real time web analytics, Heat map tracking

Nos Partenaires

S'inscrire à la newsletter

Connexion

Plus de quarante ans …

C’est en 1971, que, sensibilisés par la qualité acoustique de la chapelle de Kersaint en Landunvez , Monsieur Yves Bertrand, alors maire de la commune et Madame Aude Viel décident d’y organiser des concerts.Ils sont vite encouragés par le succès des premières prestations et dès 1972 la décision est prise de lancer en juillet et août les "Mercredis de la Chapelle de Kersaint". Au fil des années, la renommée des "Mercredis" s'affirme. Le public y est fidèle, enthousiaste et de plus en plus exigeant. 

En 1987, un groupe de mélomanes se joint à la première équipe et ils créent ensemble une association loi 1901 qui assure désormais la pérennité de l'entreprise.

Les statuts de l'association, présidée par Aude Viel sont enregistrés à la Sous‑Préfecture le 18 septembre 1987.

L'association prend la dénomination de

« Cycle musical de la Chapelle de Kersaint-Landunvez »

Dès lors, le cycle musical prend son rythme de croisière avec l’organisation de six concerts pendant l’été : trois en juillet, trois en Août, six mercredis consécutifs, ceci jusqu’en 1994. C’est en 1991 qu’est lancé le Concours des Jeunes Talents de Bretagne, sous la présidence d’honneur de la pianiste Anne Queffelec, le président du jury n’étant autre que Paul Kuentz. La formule connaît un grand succès et se poursuit les deux années suivantes ; elle a été reprise par d’autres depuis, avec des moyens bien plus importants. 

1994-2001 : fermeture de la chapelle

Hélas ! La charpente de la chapelle présentant des signes inquiétants de faiblesse, celle-ci doit être fermée pour des raisons de sécurité ; des travaux importants de rénovation sont devenus nécessaires.  Durant les six années au cours desquelles la chapelle a dû être interdite au public, l’association essaye de maintenir une activité musicale dans le canton, en organisant notamment quelques concerts dans la très belle église de Porspoder voisine qui possède un orgue remarquable ainsi que dans l’église de Ploudalmézeau.
Au cours de l’été 2000, deux concerts sont organisés, l’un à Porspoder, l’autre à la chapelle de Kersaint, à la faveur d’une interruption de travaux. Pendant l’hiver 2000-2001, les ouvriers qui ont pour tâche de piquer les anciens enduits des murs de la chapelle, découvrent une quinzaine de vases acoustiques dans la nef. On mesure là le soin apporté par les constructeurs du 15° siècle à l’acoustique de cette chapelle.   En juillet 2001, celle-ci, encore vide de son mobilier, mais dotée d’une toiture et d’une charpente remarquables, est prête, de nouveau, à accueillir le public.  


Été 2001 : reprise des concerts

Dès décembre 2000, la présidente souhaite reprendre le rythme de six concerts en juillet et août 2001, le dimanche et non le mercredi comme auparavant car d’autres manifestations culturelles locales se sont « appropriées » le mercredi.La municipalité de Landunvez qui a toujours résolument soutenu l’association et qui, plus que jamais, désire que l’image de la commune reste associée à la qualité des concerts de musique classique qui ont fait sa réputation lui accorde une subvention annuelle.  

Pas de doute le public est revenu, il apprécie la qualité de la programmation, le cadre et l’acoustique de la chapelle remarquablement rénovée! 

En décembre 2004, c’est la consternation : Aude Viel décède brusquement. Tous les membres de l’association sont affectés par la disparition de la personne sans qui il n’y aurait jamais eu de Cycle Musical ni de concours des Jeunes Talents. Aude Viel est non seulement à l’origine de tout ce qui a été fait, elle a assumé la responsabilité de toute l’organisation, mais a su également, en payant elle-même beaucoup de sa personne insuffler son dynamisme, son enthousiasme et son dévouement à toute une équipe qui lui est restée fidèle depuis le début.

  

2005 : un nouveau départ

C’est Hervé Chalaron, mélomane averti et gendre d’Aude Viel, qui reprend le flambeau, entouré d’une équipe renouvelée.  
Désormais, les concerts, toujours au nombre de 6, n’auront pas lieu systématiquement le dimanche et le principe de 2 concerts de musique de chambre à quelques jours d’intervalle est acquis. Un responsable artistique, en la personne de Simon Zaoui, se charge de trouver des artistes, jeunes de préférence, de renommée nationale.
En 2006, le jeune et talentueux pianiste Simon Zaoui prend la direction artistique de l'association et la municipalité de Landunvez fait construire une estrade d’une hauteur de 80 cm recouvrant tout le chœur et permettant ainsi d’apprécier parfaitement  le jeu des musiciens. Cette même l’année marque la naissance d’un fructueux partenariat avec l’association D’une Musique à l’Autre organisatrice du concours international de piano de Brest. Chaque année, le lauréat du concours Chopin aura le privilège de montrer son talent lors d’un concert de l’été. 
En 2009 Jean-François Huberdeau, membre de l'association depuis de nombreuses années, s'installe à Kersaint et prend la relève d'Hervé Chalaron. La même année, l'association entre dans la Fédération des Festivals de Musiques Classiques en Bretagne et met en place un partenariat avec le Château de Kergroadez situé à proximité et disposant de salles parfaitement adaptées à la musique de chambre.
L’association se structure et améliore d’année en année son organisation et sa communication. Le souci de produire des concerts de très grande qualité se traduit par la nécessité de trouver des moyens supplémentaires : demandes de subventions, recherche de mécènes. 

Les artistes

Énumérer les artistes qui se sont produits à la chapelle durant toutes ces années serait fastidieux. 
Anne Queffélec, Présidente d'Honneur de l'association, est venue à maintes reprises, de même que l’orchestre et la chorale de Paul Kuentz.  C’est un motif de fierté pour l’équipe que d’avoir aidé à faire connaître les Triskell dès 1972, Didier Squiban en 1989, le quatuor Matheus en 1994 et plusieurs chorales locales comme Eliane Pronost et le quatuor vocal du Léon ou la chorale Mouez ar Mor.
Parmi nos invités prestigieux on pourrait également citer Ivry Gytlis, Eric Aubier, Gildas Prado, Régis Pasquier… 
Plus récemment ce sont les grands pianistes Claire Désert, Hortense Cartier-Bresson, Alain PlanèsJean-Claude Pennetier et Émile Naoumoff, le violonceliste François Salques, les jeunes solistes des grands orchestres nationaux, avec notamment Deborah et Sarah Nemtanu, Benoit de Barsony, Alexandere Gattet,  le Quatuor Voce, le Collegium Orpheus et les pianistes de jazz Marc Benhamou et Yaron Herman … et tant d’autres qui nous ont fait profiter de leur talent.

Le public

Les artistes qui se produisent à la Chapelle de Kersaint, font très souvent part de leur étonnement devant la qualité de public présent à leurs concerts - public attentif et studieux, émotif et chaleureux - public connaisseur. Ce public est constitué d'un noyau local allant de Lannilis à Lesneven, en passant par Ploudalmézeau, Porspoder, Lanildut, Le Conquet et Saint Renan, auquel vient s'ajouter un pourcentage élevé de touristes depuis Saint Pol de Léon, Morlaix, Landivisiau et Brest, dont un nombre non négligeable d'étrangers, surtout d’Allemands. 

Les jeunes représentent 20/25 % du public. La chapelle contient au maximum 300 personnes, et chaque année, pour un ou deux concerts, elle est pleine.

Fil de navigation